Chargement en cours...

Exposition de Mathilde Caylou : "Des Grandes Terres aux parterres"

Exposition du 14 mai au 2 juillet 2022 - Vernissage le vendredi 13 mai à 18h30.

L’exposition est conçue principalement autour des nouvelles productions réalisées par l’artiste dans le cadre de sa résidence à Vénissieux en janvier et février 2022.

Mathilde Caylou travaille une "matière terrienne" qui provient directement du sol. Le verre, à la fois fragile et solide, lui permet de transformer les réalités de lieux dont elle nous transmet les topographies et les histoires. Son souffle et ses gestes s'incorporent à la matière translucide. Celle-ci transporte les lieux prélevés dans un espace mental, organique et poétique où se déploient nos propres imaginaires nourris de terre, d'air, d'eau et de feu.

Mathilde Caylou agit dans le lieu qu'elle choisi d'expérimenter physiquement. Lors de sa résidence à Vénissieux, elle est d'abord déconcertée par le contexte urbain. Elle prend rapidement conscience de l'importance donnée par la ville aux espaces verts. Le sol est envisagé comme l'étendue commune qui relie l'urbain au rural. L'artiste s'est ainsi intéressée aux multiples relations qui existent entre les humain·es et les êtres végétaux. (Julie Crenn).
Découvrez le texte de Julie Crenn dans son intégralité

Mathilde Caylou est née en 1985, elle vit et travaille à Landersheim (Bas-Rhin).
Elle a a étudié à la HEAR de Strasbourg et a obtenu son DNSEP Art option objet-verre en 2010 avec les félicitations du jury.

"Les rudéales", détail, 2022. Plante en verre, goudron. 240 x 20 cm. © Blaise Adilon. "Sphère-serres", détail, 2022. Verre soufflé. Installation verre et dalle lumineuse led. © Blaise Adilon. Vue de l'exposition "Des Grandes Terres aux parterres". © Blaise Adilon. "Chevelu racinaire", détail, 2022. Plante en verre, goudron. 500 x 320 cm. © Blaise Adilon. "Les pionnières", détail, 2021. Grès cuit et verre filé. Dimensions variables. © Blaise Adilon. Vue de l'exposition "Des Grandes Terres aux parterres". Au 1er plan : "Dust bowl", 2016, motte de terre cuite, 300 x 100 x 100 cm. © Blaise Adilon.

Expositions personnelles (sélection)
2020
La porosité du territoire exposition de fin de résidence, Site Saint Sauveur, Rocheservière, France
2018
Flottements, CH Vauclaire, Montpon Ménestérol, France -exposition de fin de résidence, résidence de l'Art en Dordogne "Traces de vies", Association Zap'Art
Palinsesti, Premio in Sestio award, Fundation Furlan, Pordenone, Italie
2016
Terres de verre Exposition personnelle, Espace Jean de Joigny, Joigny

Expositions collectives (sélection)
2021
Inconnaissance, 6b Saint Denis
En discrétion, Galerie du Haut Pavé Paris
Abbaye St Florent le Vieil
2020
Vivace et Troppo, chateau d'eau, Bourges, commissariat Yves Sabourin
Glass Creation, Fine Art College of Qinghua University, Hejian,Chine
Regionale 21, CEAAC, Strasbourg
2019
" In sesto,10 th" Fondation Furlan, Pordenone, Italie
Glass Creation, Fine Art College of Qinghua University, Hejian,Chine
Annual Auction Gala Pilchuck, Fremont Studios, Seattle, USA
Comparaisons, Grand Palais Paris
2018
Biennale du verre de Colombes, commissariat Antoine Leperlier
Aujourd'hui et Demain, musée du verre de Carmaux
Concorso internazionale di vetro artistico e di design, Milan, Italie
2017
Palinsesti 2017, San Vito al Tagliamento, Italie
Annual Auction Gala Pilchuck, Fremont Studios, Seattle, USA
"Révélations, Le Banquet", Grand Palais, Paris
FIMA Baccarat
"Merveilles", Halle du verre de Claret, commissariat Manuel Fadat
Du verre pour la vie, Vitromusée de Romont, Suisse

 En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour faciliter la navigation, améliorer l'ergonomie de certains services et réaliser des statistiques de fréquentation.

Accepter Refuser