Chargement en cours...

Forte chaleur et canicule

La période estivale peut être marquée par des épisodes de forte chaleur, voire de canicule.
Comme chaque année, la Ville met particulièrement l’accent sur la notion de prévention et de veille par le biais d’une campagne de sensibilisation et d’information sur les risques encourus par les plus fragiles lors d’une période caniculaire.

Le Centre communal d’action sociale (CCAS), met en place une cellule de veille saisonnière qui coordonne et organise les actions des différents acteurs présents sur la commune, entre le 1er juin et 31 août.
Répondant au premier niveau de vigilance du Plan national Canicule, ce dispositif permet aux acteurs de la Ville d’informer leurs partenaires des moyens que chacun a mis en œuvre et ainsi de mutualiser et de rationaliser le travail auprès des usagers.

À compter du niveau 3 d’alerte, une veille téléphonique régulière est organisée par le Pôle 3ème âge, sur la base d’une liste constituée à partir du mois d’avril et sur inscription volontaire. Au 7 juin 2022, 310 personnes sont inscrites sur ce registre d’urgence destiné à veiller sur les personnes les plus vulnérables, à partir de 65 ans ou adultes handicapés.

Les inscriptions ne sont pas closes et pour tout renseignement, contactez le pôle 3ème âge du CCAS au 04 72 21 43 00.

Contacts

Vous êtes malade ? Appelez :

  • Votre médecin traitant
  • La Maison Médicale de Garde : 04.72.33.00.33
    La semaine de 20h à minuit, le samedi de 12h à minuit, les dimanches et jours fériés de 8h à minuit.

Vous avez besoin de soutien ? Contactez :

La Mairie :

  • CCAS (pôle 3e âge - Maintien à domicile)
  • Appelez le 04 72 21 43 00 ou 04 72 21 43 02

La Métropole :

  • Maison de la Métropole de Vénissieux Sud Le Coralin : 04 28 67 15 00
  • Maison de la Métropole de Parilly : 04 28 67 29 90

Canicule Info Service, du lundi au samedi de 8h à 20h : 0 800 06 66 66 (Numéro vert - appel gratuit)

En cas d'urgence :
SAMU : n°15
Police Nationale : n°17
Pompiers : n°18
Appel d’urgence européen : n°112

Quelques conseils pour prévenir la canicule

Évitez de sortir aux heures les plus chaudes

  • Maintenez votre logement au frais.
  • Fermez les fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s'il fait plus frais.

Mettez des vêtements légers de couleur claire

  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour.

Buvez fréquemment et abondamment

  • Au moins 1.5 litre d'eau par jour même si vous n'avez pas soif.

Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien

  • Surtout si vous prenez des médicaments ou si vous ressentez des symptômes inhabituels.

Où se rafraîchir ?

Passer un moment dans un lieu climatisé, s'hydrater, profiter d'un brumisateur, rester à l'ombre et ne pas sortir aux heures les plus chaudes. Grâce à la carte interactive de la Ville, localisez l'ensemble des points frais du territoire sans sortir de chez vous :

Comprendre les risques

En cas de canicule, les risques sont multiples : coup de chaleur chez les personnes âgées ou plus généralement déshydratation chez l'enfant et l'adulte.

Reconnaître et réagir face à une déshydratation 

Les premiers signes de cette affection sont :

  • la soif ;
  • une sécheresse des lèvres ;
  • une fatigue anormale et/ou un affaiblissement.

Sans réhydratation, les symptômes peuvent s’aggraver :

  • une soif encore plus intense ;
  • une sécheresse de la bouche et de la langue ;
  • une modification du regard (il devient terne et les yeux semblent "enfoncés") ;
  • un changement d’aspect de la peau, qui paraît sèche, froide et pâle, et tarde à retrouver son aspect initial lorsqu’on la pince ("pli cutané") ;
  • une fièvre ;
  • une réduction de la quantité d’urines émises ;
  • des maux de tête ;
  • une désorientation et/ou des vertiges ;
  • des troubles de la conscience (malaise, étourdissement) ;
  • une modification du comportement (agitation, apathie, faiblesse importante, etc.)

Reconnaître les symptômes d'un coup de chaleur et y réagir 

  • des maux de tête ;
  • des vertiges ;
  • des nausées ;
  • une confusion ou une somnolence ;
  • une température de plus de 39 °C ;
  • un changement d’aspect de la peau (elle peut devenir rouge, chaude, sèche ou moite) ;
  • une soif intense ;
  • une accélération du pouls et de la respiration.

En cas d’apparition de tels signes, contactez très vite les secours médicaux.

Le Plan National Canicule

Niveau 1 :
Veille saisonnière qui répond au niveau de vigilance verte pour le paramètre « canicule » de la carte de vigilance de Météo-France. Il correspond à la mise en œuvre, au niveau national du dispositif d’information et de communication, avec la diffusion de documents d’information à destination notamment du grand public, des professionnels et des établissements de santé, des collectivités locales et des associations.

Niveau 2 :
L'avertissement chaleur qui répond au niveau de vigilance jaune pour le paramètre « canicule » de la carte de vigilance de Météo-France. C’est une phase de veille renforcée permettant aux différents Services de l’État de se préparer à une montée en charge en vue d’un éventuel passage au niveau 3 de l'alerte canicule et de renforcer les actions de communication locales et ciblées (en particulier la veille de week-end et de jour férié).

Niveau 3 :
L'alerte canicule, déclenchée par les préfets de départements, en lien avec les Agences Régionales de Santé (ARS), sur la base du passage en vigilance orange pour le paramètre « canicule » de la carte de vigilance de Météo-France. A ce niveau, des actions de prévention et de gestion sont mises en œuvre par les Services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l’intensité et à la durée du phénomène. Les habitants inscrits sur le registre canicule sont appelés régulièrement par le personnel du CCAS.

Niveau 4 :
La mobilisation maximale, très rare, correspond à un passage en vigilance rouge pour le paramètre «canicule» de la carte de vigilance de Météo-France. Il correspond à une canicule avérée exceptionnelle, très intense et durable, avec apparition d’effets collatéraux dans différents secteurs. Cette situation nécessite une mobilisation maximale et une coordination de la réponse de l’État avec l’activation de la Cellule Interministérielle de Crise (CIC), qui regroupe l’ensemble des ministères concernés.

Le site de la Ville de Vénissieux utilise des cookies. Ils nous permettent de personnaliser le contenu pour améliorer l’ergonomie de certains services, d’offrir des fonctionnalités de partage de nos articles sur les réseaux sociaux, et d'analyser de façon anonyme la mesure d’audience de notre trafic afin de nous aider dans notre démarche d’amélioration continue. En savoir plus

 

 

Accepter Refuser